Syndicat Intercommunal
des Eaux

Le Syndicat Mixte des Eaux Ouvèze-Payre

Le Syndicat Mixte intervient sur un réseau de plus de 450 km. Les 17 communes de son territoire concentrent 57 réservoirs à travers 35 sites (24 stations de pompages et 11 surpresseurs). Afin de redistribuer l’eau aux abonnés de manière continue, le Syndicat intercommunal des Eaux est équipé d’une capacité de stockage de plus de 11.000m3. C’est la condition sine qua non pour garantir un approvisionnement en eau chaque mois de l’année, surtout en période estivale qui nécessite un suivi assidu des réserves en eau potable.

Toutes les communes sont desservies à partir de captages et de stockages, qui permettent de gérer la consommation et les besoins en eau de manière indépendante. Les sources et zones de captage sont réparties pour assurer largement les besoins en eau des abonnés. La consommation d’une commune n’impacte ainsi pas directement le service des communes voisines.

Découvrez les territoires
du syndicat intercommunal

Découvrez les zones de captage et le vaste territoire couvert par le Syndicat Mixte.

Carte d’illustration – Limites communales volontairement approximatives.

17 communes desservies

Syndicat Mixte des eaux Ouvèze-Payres

Ressource en eau

Les captages des eaux sont répartis sur les différentes communes du syndicat et assurent le service quotidien d’approvisionnement en eau potable.

Le réseau syndical est divisé en cinq principaux services alimentés par les 7 ressources du syndicat qui se décomposent comme suit :

– Captage de Payre : Baix, Cruas, Flaviac, Le Pouzin, Rompon, St Julien en St Alban.

– Captage du Lac : Alissas, Rochessauve.

Le Moyen Service permet d’alimenter les communes Chomérac, St Bauzile, St Lager Bressac, St Symphorien Sous Chomérac, St Vincent de Barrès par une interconnexion entre les captages de Payre et du Lac, en période estivale et en fonction des besoins.

– Captage de Fournier à Meysse : Meysse, Rochemaure.

– Captage des Morées et du Vernet : St Pierre la Roche.

– Captage de Champeaux et de Bouvier : St Martin sur Lavezon.

Le Syndicat Mixte des Eaux est un service public de coopération intercommunale organisé en vue de développer les services d’intérêt intercommunal. Il a pour mission d’assurer une qualité de l’eau potable conforme aux réglementations en vigueur (plus de 100 contrôles tout au long de l’année permettent de certifier la qualité de l’eau, en plus de contrôles complémentaires réalisés par les agents sur le terrain et de ressources en continue).

Notre gestion patrimoniale

Investissements du Syndicat des Eaux Ouvèze-Payre

Chaque année, des travaux d’investissement permettent de renouveler des parties du réseau vieillissant. Ces travaux sont nécessaires pour garantir une bonne circulation de l’eau dans les réseaux et pour prévenir les fuites. Le Syndicat des Eaux valide en Comité Syndical les investissements et développements à effectuer chaque année. Ces travaux nécessaires sont réalisés conjointement avec les services de voirie des différentes communes desservies par le Syndicat ainsi qu’avec les services du Département de l’Ardèche et de l’Etat.

Le bon état des réseaux est une priorité pour assurer une qualité de service optimale et maîtriser le prix de l’eau pour les abonnés. Un réseau bien entretenu est plus performant et moins coûteux qu’un réseau non surveillé. Les coûts de réparation sont plus importants pour remettre en service un réseau détérioré par le temps. Voilà pourquoi il est primordial d’assurer un suivi quotidien de la qualité des installations et  anticiper le renouvellement de celles-ci par des investissements programmés et maîtrisés.

Depuis 2015 le taux de renouvellement annuel du réseau d’eau potable a été porté à plus de 1 % en moyenne afin de garantir la qualité et la pérennité du patrimoine du service de l’eau.

Taux de renouvellement des réseaux µ
(% de linéaire annuel) – P 107.2

2015 2016 2017 2018
1,76 1,12 0,97 1,04

La loi & l'eau

Prélèvements

Chaque source, puits ou captage est réglementé pour un prélèvement journalier strict. Cette réglementation instaurée par arrêté préfectoral permet de maîtriser et contrôler le suivi des ressources disponibles par rapport aux besoins des différents réseaux. Toutes les décisions concernant la gestion et l’utilisation des réseaux sont régies par des normes et règles publiques qui permettent à tous les abonnés de connaître le prix de l’eau et la qualité des réseaux de distribution.